Pour lire les articles en entier, il faut cliquer sur

 Read More Read More Read More  en dessous du début d'article. 


jeudi 10 mai 2018

Les Meninas de Madrid

Ma nouvelle chasse au trésor dans Madrid,

Comme vous le savez, j'adore Madrid, car il s'y passe toujours quelque chose.

Depuis le 18 avril, il pousse dans la ville des Meninas en tout 80 oui 80 Meninas éparpillées dans le centre de ville de Madrid.

Tout d'abord qu'est ce qu'une Menina ?

Vite Wikipedia avec un petit copier coller !!!

Les Ménines (en espagnol : Las Meninas1, les demoiselles d'honneur), également connues sous l'appellation La famille de Philippe IV, est le portrait le plus célèbre de Diego Velázquez et a été peint en 1656. Le tableau est présenté au musée du Prado2 de Madrid.

Ce tableau dépeint une très grande pièce du palais du roi Philippe IV dans laquelle se trouvent plusieurs personnages de la cour. La jeune infante Marguerite-Thérèse est entourée de demoiselles d'honneur, d'un chaperon, d'un garde du corps, d'une naine, d'un enfant italien et d'un chien. Derrière eux, Velázquez se représente lui-même en train de peindre, regardant au-delà la peinture, comme s'il regardait directement l'observateur de la toile3. Un miroir à l'arrière-plan réfléchit les images de la reine et du roi en train d'être peints par Velázquez (ou peut être, selon certains universitaires, réfléchissant le tableau que peint Vélasquez représentant le roi et la reine). Par le jeu de miroirs, le couple royal semble être placé hors de la peinture, à l'endroit même où un observateur se placerait pour voir celle-ci. Au fond, José Nieto apparaît à contre-jour, comme une silhouette, sur une courte volée de marches tenant d'une main un rideau qui s'ouvre sur un incertain mur ou espace vide. Ce n'est d'ailleurs pas le seul auto-portrait de ce peintre.


La peinture Les Ménines est reconnue comme l'une des toiles les plus importantes de la peinture occidentale. Le peintre baroque Luca Giordano a dit de cette peinture qu'elle représente la « théologie de la peinture » tandis que Thomas Lawrence la qualifia de « philosophie de l'art ». 
Donc, pour moi, une super occasion de participer a cette chasse aux Meninas.

Chaque Menina a été réalisée par un artiste, on ne serait pas à Madrid !!!
 Alors je vous direz à chacune des Meninas 
un peu sur ses artistes espagnols.





lundi 30 avril 2018

A 10 ans d'intervalles ...

Décembre 2007 ma fille me demandait
pourquoi cette page de scrap n’était pas sur mon blog !!!

Ma mère ayant le cœur débordant de chaleur rien qu'à la vue de cette page, mais n'arrivant pas à en faire un commentaire, me voila donc chargée de la mission :)
        On peut déjà apprécier le contraste entre les couleurs chaudes des papiers et les tons froids des photographies. L'effet que donne le motif soleil est très joli, n'est ce pas ? Et puis voir mon papa et ma maman dedans, tout sourire, c'est encore plus touchant. Le principe du scrapbooking, c'est de faire transparaitre des sentiments et des souvenirs en une seule page. Mission accomplie non ? :)
                                                                                                                         Julie




Et bien voilà c’était pas si compliqué que ça :)



vendredi 9 mars 2018

Flaneries estivales avec Karine Roulet Scrapotin

Me voici avec un nouvel article sur le scrapbooking, 

mais j'ai aussi envie de vous mettre d'abord ma 

"Photo du jour"
 


Il y a de la neige autour de Madrid 
et j'adore cette vue.

Le 18 septembre 2009

j'ai fait l'album "flâneries estivales"

avec Karine Roulet miss Scrapotin

petit atelier chez la fée du scrap.


Un moment de bonheur qui a eu pour but enfin

de faire mon album sur notre séjour

dans mon pays d'origine le Périgord.


Un super kit d'abord.





























mercredi 14 février 2018

Pour une Saint Valentin "Le cherche bonheur" de Michael Zadoorian

Voici un merveilleux livre

"Le cherche bonheur"

 de Michael Zadoorian


 
Alors d'abord j'adore cette photo et surtout
j'adore lire...


Est ce que vous croyez que lire est sexy ?
A vous de me dire !!!


Le cherche bonheur de Michael Zadoorian


 L'équipée sauvage de deux octogénaires partis pour un ultime voyage le long de la légendaire route 66... Sublime !


Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit...
Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d'autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l'aventure. C'est le début d'un périple extraordinaire...

Alors si vous l'avez lu dites moi combien de grenouilles 
et non de cœurs ou d’étoiles vous lui donneriez ?




Et bonne lecture, 
n’existez pas a me soumettre vos lectures :)

jeudi 1 février 2018

Balade du jour de la Puerta Del Sol à Juan Bravo

Balade du jour de la

 Puerta Del Sol à Juan Bravo

Pourquoi cette balade d'abord ?


C’est vrai, il faut un but pour cette marche et bien, c’est simple, j’ai appuyé sur tout pleins de touche de mon IPhone et je me retrouve avec tout en espagnol, cela serait parfait pour apprendre l’espagnol, mais non mon cerveau n’ai pas encore prêt ce n’est pas plus difficile que cela.


Donc visite chez Apple toute seule comme une grande a expliqué que mon pouce a fait mumuse 
avec les touches de mon IPhone.


J’adore aller chez Apple, car les jeunes vendeurs ou techniciens sont en plus d’être super sympa, ils sont pas mal, cela me permet de voir si j’ai besoin de prendre rendez vous avec mon ophtalmo !!!


Au bout de seulement 1: 30 nous arrivons à remettre tout en ordre ouffff !!!


Je sais chéri ce n'est pas bon pour mon apprentissage de l’espagnol d’avoir tout remis en français, mais il faut savoir que depuis presque 30 ans, tu es mon traducteur favori alors il ne faut surtout pas changer une équipe qui gagne, pas vraie !!!


Première photo avec un peu de culture cinématographique.




Alors il faut voir ce film 
La comunidad




     Et en français
Mes chers voisins

L’histoire est trop drôle
 j’adore ce film et chaque fois que je passe Calle Alcala
 que je vois ce bâtiment je ne peux pas cacher mon sourire.

Julia, la quarantaine, travaille provisoirement pour une agence immobilière. Après avoir trouvé une somme de trois cents millions de pesetas dissimulée dans le splendide appartement d'un locataire décédé, une seule alternative s'offre à elle : se confronter à la colère d'une communauté de voisins très particulière, dirigée par un administrateur sans scrupules et prête à user de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins.

Du pur bonheur espagnol.

Bon après mon passage chez Apple où on n’a pas le droit 
de faire des selfies avec les employés mais bon je vous fais la pomme.



 Je pars rejoindre la Calle Fuencarral avec avant un petit arret devant 
le magnifique olivier de la Calle Montera.

 Calle Fuencarral moi je ne sais pas passer devant 

la Fundación Telefonica 

sans aller au dernier étage pour l'exposition du moment donc !!!

Nous voici sur Mars.

Avec son escalier en bois 


et me voila partie a la conquête de Mars




J'adore cet édifice. 


On continue, faut rire un peu 


A mon avis nous voila face a 3 blondes, des jambes pas de têtes !!!


Alors moi je trouve qu'elle ressemble à la Reine des dragons

Dans "Game of Trones" Emilia clarke

Et bien, ma fille me dit "non-maman ce n'est pas elle" :(


Après ça une petite pause pour se restaurer s'imposait.

Et puis il faut le dire, j'en rêvais donc je l'ai fait.




En souvenirs avec ma copine Catherine a Paris.

Calle de Barcelò il y a "Jardines del Arquitecto Ribera"




Un jour peut être que j'arriverai avant qu'il ne ferme...


Ma découverte du jour ce bâtiment est magnifique pas vrai ?



ABC est un quotidien espagnol fondé à Madrid en 1903 par le marquis Torcuato Luca de Tena y Álvarez-Ossorio (es). Journal de l'aristocratie et de la bourgeoisie, de tendance conservatrice et monarchiste, il soutient Juan de Borbón, avant de se rallier à son fils, le roi Juan Carlos Ier. Il appartient aujourd'hui au groupe Vocento, qui édite aussi l'ABC de Séville, et il tire à 280 000 exemplaires.
Sa ligne éditoriale est généralement reconnue comme catholique, monarchiste et politiquement de droite. ABC a un style particulier : les pages sont agrafées, avec une grande photo à la une. Il est le doyen des quotidiens espagnols édités à Madrid.
À partir de 1988, ABC propose des suppléments dominicaux, dont Blanco y Negro1, qui a changé plusieurs fois de nom avant de disparaître.

Et maintenant voila ce qu'il en reste, un grand centre commercial tout beau tout propre :





Et au dernier étage

Mais il y a des restes du avant






Enfin je remonte la Calle de Juan Bravo

avec Diego de Silva Velazquez


 Il est 17h48 les enfants sont sortient de L’école 
et moi je rentre enfin a la maison.



Que pensez vous de cette balade ?